La mise en art de la nature pour changer le monde ?

Le processus de création d’œuvres d’art in situ dans les espaces naturels périphériques n’est pas anodin. Il participe d’une transformation des regards esthétiques et permet de repenser les territoires avoisinants. Ce programme de recherche de political ecology, financé par l’IUF, se donne 5 années pour documenter ce phénomène à l’échelle planétaire.

Voici une carte des sites étudiés dans ce projet, vous pouvez zoomer ou dézoomer avec la molette de la souris.